TAI CHI
La méditation en mouvement


Le Tai Chi, c’est cette fameuse gymnastique d’origine chinoise. Entre méthode de relaxation et art martial, cette pratique a de plus en plus de succès en France.
Le Tai Chi est une discipline pratiquée depuis des siècles en Chine. C’est l'art martial le plus pratiqué au monde. Il aurait été inventé par un moine qui observait un combat entre un oiseau et un serpent.
Le Tai Chi est connu comme une discipline de  santé et de  longévité. Il est notamment employé dans les hôpitaux en Chine.

Le Tai Chi porte une attention toute particulière à l'enracinement. L'énergie doit aussi partir des «racines» dans les pieds, puisque c'est généralement eux qui, dans la majorité des cas, vont lancer le coup que donnera la main, ou toute autre partie frappante.

Le Tai Chi est aujourd’hui considéré comme une « gymnastique énergétique globale ». Notons que le Qi Gong se distingue du Tai Chi par ses mouvements plus courts et isolés qui peuvent parfois être exécutés en position couchée, tandis que le Tai Chi est essentiellement pratiqué en position verticale.

Il permet, chez les plus jeunes notamment, de prendre conscience de chaque partie de son corps.

Au delà de la relaxation, le Tai Chi  invite à la patience et à la précision.

Les enchaînements de mouvements vont développer à la fois la souplesse, la coordination et de manière générale le dynamisme. De plus, les techniques respiratoires et les mouvements souples permettent une relaxation profonde.
Le Tai Chi est d’ailleurs une méthode éprouvée pour gérer le stress et retrouver le calme.

Un des principes essentiels du Tai Chi est le relâchement (SONG) qui permet la fluidité des mouvements et leur coordination : un mouvement du poing prend naissance à la taille, se prolonge par l'épaule, puis par le bras. Les muscles sont utilisés d'une façon coordonnée et la force pénêtrante provient d'une contraction rapide lors de l'impact.

On dit parfois, «le pied donne le coup, la hanche dirige, et la main transmet». L'énergie provient des pieds, puis elle est dirigée par la taille avant d'être émise par les mains.

Le Tai Chi est une forme de Qi Gong. Il implique un travail sur l'énergie interne et non sur la force externe musculaire.

C'est pourquoi l'enchaînement du Tai Chi  est tout d'abord exécuté lentement, pour sentir les mouvements de l'énergie vitale (Qi), en vue d'exercices d'alchimie interne plus approfondis. Le centre de gravité et la respiration doivent être abaissés au niveau de l'abdomen (DAN TIAN).

Sa pratique améliore les fonctions vitales et permet, petit à petit, d'expérimenter la circulation énergétique à l'intérieur du corps.

La difficulté initiale pour les débutants est d’apprendre à ralentir. En effet, c’est l’extrême lenteur d’exécution qui permet de déceler les blocages et de sentir le courant énergétique. De plus, la prise de conscience du transfert, lent et précis, du poids du corps d’une jambe à l’autre et le jeu d’alternance des bras et des jambes concrétisent parfaitement la pensée chinoise basée sur l’équilibre dynamique des forces du 
Yin et du Yang.
 
   
 
 
Styles de Tai Chi
 
Le style CHEN
CARACTÉRISTIQUES : Mouvements en spirale, alternance du lent et du rapide ; souples à l’extérieur et forts à l’intérieur, positions basses.
 
Le style YANG
CARACTÉRISTIQUES : Mouvements fluides et légers, de grande amplitude. Prédominance des cercles verticaux ; déplacements au sol linéaires, positions hautes.
 
Le style WU
CARACTÉRISTIQUES : Tronc légèrement penché en avant, prédominance des cercles horizontaux. Mouvements très proches de ceux du style Yang mais plus courts.
 
Le style SUN
CARACTÉRISTIQUES : Petites positions, mouvements vifs et légers (Xin Yi Quan). Grande mobilité dans les déplacements (empruntés au Ba Gua Quan), prédominance des cercles horizontaux.
 
 



Créer un site
Créer un site